ypsee2
Accueil > Actualités > Soins dentaires à l’étranger : tout ce qu’il faut savoir

Soins dentaires à l’étranger : tout ce qu’il faut savoir

Chaque année, de nombreuses personnes choisissent d’effectuer leurs soins dentaires à l’étranger. La Hongrie fait partie des destinations préférées des français qui souhaitent rafraîchir leur sourire. Si le choix d’un bon praticien est le point clé dans la réussite des traitements dentaires, certains détails doivent néanmoins être pris en compte lorsque l’on tente l’aventure du tourisme dentaire pour la première fois.

Ypsee vous dit tout dans cet article !

L’expérience des dentistes et la fiabilité des agences : des points à vérifier

Aujourd’hui, de nombreuses agences françaises proposent des soins dentaires à l’étranger, en partenariat avec des cliniques basées dans ces pays. Afin d’assurer l’obtention de résultats à la hauteur des attentes des patients, les dentistes de ces établissements doivent pouvoir justifier de diplômes et d’expériences professionnelles dans le domaine de la chirurgie dentaire et de la dentisterie. Aussi, il est fortement conseillé aux patients d’opter pour une agence reconnue, jouissant de témoignages réels et positifs.

Les consultations qui précèdent les soins

Qu’elles aient lieu sur place, au sein de la clinique partenaire, ou à distance, deux consultations préopératoires doivent avoir lieu. En effet, la première permettra au praticien de connaître les attentes du patient et d’en savoir davantage sur les soins à effectuer. Du côté des patients, ce premier entretien aura pour but de créer un premier contact avec le dentiste, de lui poser toutes les questions et de mieux comprendre le déroulement des soins.
Préalablement à ce rendez-vous, une panoramique dentaire sera demandée. Cette radiographie donnera une meilleure vision au dentiste des arcades dentaires, des maxillaires, des sinus maxillaires et des parties intérieures des fosses nasales. Au cours de la première consultation, le praticien proposera un plan de soins personnalisés en fonction de cette panoramique.

Une seconde consultation aura lieu juste avant l’intervention. Elle aura pour objectif de valider le plan de traitement que le dentiste aura établi au cours du premier rendez-vous. Un scanner peut être réalisé à la clinique, notamment si une greffe osseuse est indiquée.

Le remboursement par la sécurité sociale

Si les soins dentaires sont réalisés dans un État membre de l’Union Européenne à l’instar de la Hongrie, ces derniers peuvent faire l’objet d’un remboursement par la sécurité sociale et par la mutuelle. En effet, l’article R. 332-3 du code de la Sécurité Sociale stipule que “ les soins dispensés aux assurés sociaux ou à leurs ayants droit qui s’avèrent médicalement nécessaires au cours d’un séjour temporaire dans un autre Etat membre de l’Union européenne ou partie à l’accord sur l’Espace économique européen ou en Suisse font l’objet, en cas d’avance de frais, d’un remboursement par les caisses d’assurance maladie dans les conditions prévues dans l’Etat de séjour ou, en cas d’accord de l’assuré social, dans les conditions prévues par la législation française, sans que le montant du remboursement puisse excéder le montant des dépenses engagées par l’assuré et sous réserve des adaptations prévues aux articles R. 332-4 à R. 332-6.”

Le suivi postopératoire

Une visite annuelle dans l’établissement de soins est généralement indiquée aux patients. Si ces derniers passent par un organisme professionnel en France à l’instar d’Ypsee, les patients devront, en plus d’un suivi rigoureux des recommandations du dentiste, garder contact avec le chargé de clientèle. En effet, cela a pour but d’offrir une réponse rapide de la part d’Ypsee et du praticien en cas de survenue d’effets secondaires postopératoires.

L’organisation du séjour à l’étranger

Selon que les patients passent, ou pas, par un organisme professionnel, les frais de voyage seront compris dans le devis que l’agence établira ou pas. Il est important de bien poser la question dès le premier contact avec l’agence afin de bien budgétiser le voyage. Il convient toutefois de noter que la plupart des organismes ne comprennent pas dans les devis qu’ils établissent les frais suivants :

  • Les prix des billets d’avion
  • Les visites touristiques
  • La convalescence à l’hôtel.

Les formalités administratives nécessaires

Si les soins se déroulent dans un pays de l’Union Européenne tel que la Hongrie, les patients, quel que soit leur âge, devront obligatoirement se munir d’une pièce d’identité en cours de validité (Passeport ou CNI). Sans cela, ils se verront interdire l’entrée dans le pays de déroulement des soins.

Si les soins se déroulent hors de l’Union Européenne, un visa pourra être demandé. Il faudra alors se rapprocher de l’établissement des soins afin d’obtenir toutes les informations nécessaires sur les formalités administratives.

Une question ? Un conseiller de clientèle chez Ypsee sera ravi de répondre : par email à l’adresse : contact@ypsee.com ou par téléphone au 04 84 89 42 03


Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter